Logo de la communauté de communes Terre de Camargue
Auteur : 
SANDRA FERLEY

Deux jeudis par mois à la médiathèque d’Aigues-Mortes, Géraldine Henri-Pons, de l’association Espace social, fait travailler dans la bonne humeur et la bienveillance les cellules grises des seniors

« Boudi ! » s’exclame Dédé au bout de la table tandis que Géraldine Henri-Pons lit les consignes de l’exercice. Aussitôt ses voisines se penchent vers elle pour lui prodiguer des conseils. Cela fait trente minutes que l’atelier Remue-méninges a commencé et les douze personnes présentes ce jour-là enchaînent avec application et bonne humeur des exercices variés pour faire travailler leur mémoire. Quiz, proverbes à trous, mots mêlés, suites logiques, mini-énigmes, position dans l’espace et même un... petit bac, tandis qu’à quelques pas de là des lycéens sont en pleine révision du « grand » bac.

Géraldine Henri-Pons mène la séance avec bonne humeur et bienveillance, promettant des gages à qui discute avec son voisin, sans que personne y croit un instant. Chacun a du plaisir à ce que tout le monde progresse en commun. Le but de ces ateliers pour travailler la mémoire est de « créer des automatismes de mémorisation, qu’on a tendance à perdre quand on avance en âge, explique Géraldine Henri-Pons. Souvent les soucis de mémoire que peuvent connaître ces personnes sont liés à des problèmes d’attention et de concentration. On dédramatise tout ça au fil des exercices et des ateliers. »

Bonne humeur et convivialité

A la fin de chaque exercice, Géraldine Henri-Pons explique les réponses, refait les raisonnements, « et je dédramatise le pourquoi certains n’ont pas réussi à faire l’exercice. On le refera à une autre séance et avec les répétitions les mécanismes finissent par rentrer. »

Autour des tables, les avis sont unanimes et enthousiastes. « Cet atelier c’est d’abord un lieu de contacts et de rencontres, qui permet de passer un moment sympathique avec des gens que je ne connaissais pas. » « C’est très varié comme ça on ne se lasse pas. » « Cela m’est devenu nécessaire, ça me sort de la maison. Il y a une vraie convivialité, on est intégré dès qu’on arrive. » Il n’est en effet pas nécessaire de s’inscrire en début d’année : on vient quand on veut et quand on peut. La seule obligation est d’apporter sa bonne humeur et sa convivialité.

Chaque atelier remue-méninges se termine par un goûter autour de thé, café et petits gâteaux. Parce qu’un cerveau en forme c’est aussi prendre le temps de se faire plaisir et de discuter.

 

Article L-122-4

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

 

Marque(s) concernée(s) : 
-->