Auteur : 
Delphine AUBERT

 

Vous voulez diversifier votre clientèle et vos projets ? Étendre vos compétences ?

Travailler pour des musées, parcs nationaux, collectivités, offices de tourisme, etc. ?

 

Cette clientèle-cible présente en effet de sérieux avantages, parmi lesquels :

- un large éventail de projets

- l'assurance d'être payé 

- l'opportunité d'enrichir ses références et d’asseoir son expertise auprès de ses prospects...

 

Pour approcher ces acheteurs, deux possibilités :

  • la réponse aux marchés publics

ou

  • la prise de contact directe

 

Je vous conseille fortement d'opter pour ces deux possibilités à la fois, chacune d'elles présentant ses limites (que j'aborde en fin d'article)...

 
Vous êtes intéressé·e par la réponse aux marchés publics, mais pas encore prêt·e à vous lancer seul·e ?

Faîtes-vous accompagner par un·e professionnel·le !

Il·elle vous permettra de décrypter la commande publique et vous aidera à rédiger votre (première) offre.

Contactez-moi - contact(at)scribao.fr ou 07.80.47.48.19 - nous étudierons ensemble vos besoins.

 

Les marchés publics, très peu pour vous ? 

OK, mais ne vous privez pas de l'opportunité de capter ces acheteurs publics !

Comment ? En les contactant directement pour obtenir un rendez-vous et présenter vos services.

En faisant référencer votre entreprise, vous vous offrez la possibilité d'être recontacté·e dans le cadre d'une procédure de gré à gré, par laquelle l'acheteur public a le droit de s'adresser directement à l'entreprise de son choix (en-dessous de 25 000€ HT).

 

Sachez cependant qu'opter pour seulement l'une ou l'autre de ces possibilités a ses limites.

 

X En vous refusant à la réponse aux marchés publics, vous fermez la porte aux projets estimés à 25 000€ HT et plus,

 

X Inversement, en ne vous faisant pas référencer auprès des acheteurs publics, vous n'aurez pas connaissance des commandes inférieures à 25 000€ HT.

Mais également des marchés estimés entre 25 000€ HT et moins de 90 000€ HT pour lesquels l'acheteur public est libre d'opter pour le support de publicité de son choix.

 

? Si l'acheteur n'a pas connaissance de votre entreprise, il ne pourra pas vous informer de l'existence d'un marché. Comment être sûr de ne pas passer à côté ?...

 

Voilà pourquoi je vous conseille d'adopter ces deux stratégies commerciales.

 
Et vous, avez-vous déjà envisagé les acheteurs publics pour développer votre activité ?

Contactez-moi pour en discuter : contact(at)scribao.fr ou 07.80.47.48.19.

 

enlightenedP.S : et si vous pensez que votre entreprise est trop récente ou n'a pas les ressources suffisantes pour répondre à un marché public, contactez-moi. Ou patientez, j'aborderai le sujet dans un prochain article...

 

Marque(s) concernée(s) :