Auteur : Sandrine Mathon, WEMBLA Conseil Le développement du nouveau site WEB de Crealead était un défi. Nous voulions un site qui reflète nos valeurs, et qui mette en avant notre mode de fonctionnement : la coopération, la mutualisation de moyens, l'esprit de partenariat... et une façon différente de faire les choses. Comment mettre en valeur des activités aussi diverses? Comment arriver à faire comprendre à un néophyte ce qu'est une CAE? Comment profiter de cette force de frappe qu'est un pool de 200 entrepreneurs pour mettre en avant notre site? Puisque nous sommes une Coopérative, nous avons coopéré. 1- Des besoins divers et variés, et des idées parfois folles Nous avons commencé par recueillir les idées et les attentes des co-entrepreneurs. Classiquement, d'abord, par un questionnaire en ligne. Puis par un mur de post-it, que chacun pouvait compléter en passant. De ces post-its, nous avons tiré une liste de demandes pour le nouveau site WEB, sans aucune censure. 180 co-entrepreneurs qui se lâchent, on a parfois des résultats assez surprenants. 2- Une approche agile L'agile et l'ESS (Economie Sociale et Solidaire) ont un ADN commun. L'Agile était une évidence pour ce projet: besoin vaste et encore flou, nécessité de toucher du doigt à quoi ça pourrait ressembler avant de vraiment décider ce que nous voulions, implication de la direction et des personnes concernées. De plus, Sandrine Mathon, à la fois référente d'activité dans Crealead, et entrepreneur (Wembla Conseil) est une spécialiste de la gestion de projets logiciels, et en particulier des approches agiles. Elle a joué le rôle de Scrum Master. Les développeurs pressentis étant motivés par l'agile, sans l'avoir pourtant pratiqué auparavant, les ingrédients étaient réunis. 3- Une implication de tous les instants Revues avec les co-entrepreneurs, pour avoir leur avis et de nouvelles idées, mises en ligne assez rapidement (2 mois après le lancement), implication de l'équipe de référents pour sensibiliser les co-entrepreneurs et faire boule de neige. Toutes les techniques pour impliquer les gens dans le projet sont bonnes. 4- Du contenu mutualisé La grande force de Crealead, c'est de mutualiser : les outils, les connaissances, les méthodes... et le contenu WEB. Chaque contenu rédigé par un co-entrepreneur (article, actu, formation...) est susceptible d'être remonté sur les pages Crealead communes ou sur des "pages d'atterrissage thématiques", mieux référencées par Google.   Des regrets, des choses que nous aurions faites autrement? Probablement le choix du CMS Drupal, pas forcément très heureux quand on a tant de spécifique à développer. Et nous avons dû faire avec nos emplois du temps respectifs très chargés, en adaptant l'approche à nos contraintes. Les fanatiques de Scrum se retourneraient dans leur tombe/open space! Il faut une bonne maîtrise de l'esprit agile pour se permettre de modifier les règles. Ca a marché.    
Marque(s) concernée(s) :